AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Existence

Aller en bas 
AuteurMessage
Apolyon

avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 25
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Existence   Mer 15 Oct - 23:19

Yop' tout le monde ^^ Comme nous sommes dans une section philosophie j'ai pensé m'attaquer avec vous au sujet le plus confus de ce domaine , à savoir l'existence en elle même.

Qu'est ce que représente l'existence?
Comment la définir?
Voila ,deux questions "pièges" , la balle élastique est dans votre camp =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masquatrielle
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 126
Age : 23
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Existence   Jeu 16 Oct - 19:54

    Disons que la plupart des questions existentielles s'étant attaqué à moi ont été résolus avec le temps.
    Je devais avoir 7 ans quand l'existence brute a engendré quelques questionnements. La seule chose que j'ai trouvé à en conclure c'est que je vis et donc je vis. Euh. Disons que pour moi c'est un détail dans notre existence. Une question dont on aura pas la réponse. Qu'on soit dans un rêve, un monde virtuel, une histoire, totalement là où on croit être, le résultat est le même. Vivons. Les choses que je fais et les gens que je rencontre sont parfois tellement vrais que même dans une fausseté génrale ils seraient vrais. Par contre si, comme dans Matrix, je devais choisir de quitter un faux monde, je le ferais sans hésiter. Même si c'est dur.
    Parfois, les personnages de films, de livres, d'œuvres d'art en général, sont si beaux qu'ils sont vrais. Et ils n'ont rien à nous envier. Même s'ils ne vivent pas dans ce qu'on appel la réalité.


_________________

Tes yeux sont livrés à ce qu'ils voient
Vus par ce qu'ils regardent


Paul Eluard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muses-vomit.forumactif.com
Apolyon

avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 25
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: Existence   Jeu 16 Oct - 20:17

Je comprend ton point de vue , très intéressant je dois dire^^
Mais en fait , la question que je me pose en permanence est :Qu'est ce que signifie réalité? Après tout , dans un monde où l'on est sûr de rien ,le mot réalité a il vraiment un sens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masquatrielle
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 126
Age : 23
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Existence   Jeu 16 Oct - 21:54

    La réalité générale n'existe pas.
    Il y a une réalité propre. Propre au genre humain, propre à toi, propre à une fleur, propre à une histoire, etc. Il y a des réalité propres qui se rapprochent plus l'une de l'autre.
    Ce n'est pas triste, c'est comme ça. Je trouve cela presque rassurant. C'est comme si on avait une liberté en plus. Celle de croire à sa réalité.
    De toutes façon, la réalité propre est une grosse partie de la vie de la chose qui la tient. Avec une réalité générale on serait des êtres sans âme.
    C'est aussi clair que le droit d'expression.

_________________

Tes yeux sont livrés à ce qu'ils voient
Vus par ce qu'ils regardent


Paul Eluard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muses-vomit.forumactif.com
Apolyon

avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 25
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: Existence   Jeu 16 Oct - 22:11

Selon Emile Zola l'homme est une machine conditionné par son milieu social et son hérédité alias il fonctionne selon deux systèmes : l'inné et l'acquis et les mécanismes comme l'amour , la tristesse , la colère etc ne se déclencheraient qu'en présence du milieu et non pas seuls dans le vide . A partir de ce raisonnement l'homme est une machine et donc par conséquent n'a pas vraiment d'âme à proprement parlé.

Il s'agit là de l'opinion d'Emile Zola avec qui , je dois l'avouer , je ne suis pas à 100% d'accord. Je pense que l'inné n'est pas tellement inné puisqu'il peut se modifier par l'acquis. Selon moi l'on se retrouverait donc avec des êtres entièrement définis par leur entourage (et ils définiraient eux même cet entourage , un peu comme les rouages d'un automate qui lui permettraient de se mouvoir et qui , à partir du moment où ils sont enclenchés deviendraient complémentaires)
Par conséquent l'homme est un automate donc l'homme n'est pas homme.

Bref tout ça pour dire que la réalité propre à soit même est en fait une réalité propre à tous mais le problème n'est pas là. Cette réalité générale est elle un contenu ou un contenant? Si elle est un contenu elle ne peut être infinie mais si elle est un contenant , le peux elle? Sachant qu'il n'a pas été prouvé que l'infini existe (l'infinie étant simplement l'au delà de ce que la machinerie mentale de l'homme ne peux entrevoire)

Mon point de vue est sans doute de loin erroné et assené comme une affirmation. Excuse moi je sais que je suis en train de dire une immense connerie mais c'est juste que je suis heureux de parler de ça avec quelqu'un sans passer pour un psychopathe^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masquatrielle
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 126
Age : 23
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Existence   Ven 17 Oct - 22:41

Il est vrai que l'homme est le résultat de son milieu social etc. Quand à l'amour, la colère, etc. sont également des choses qui se déclenchent selon le vécu et le milieu social. Pour moi rien n'est mécanique ou inné. De toutes façons j'ai jamais trouvé ça triste qu'on ne soit qu'un résultat puisqu'on a un certain choix des choses destinées à nous résulter. Je pense qu'on rencontre assez de personnes pour qu'une au moins nous influence énormément et à partir de là on a une liberté presque complète. Nos influences sont nos choix. Je n'ai pas encore lu d'œuvres d'Emile Zola, j'ai un mauvais préjugé et en général même si je sais que les préjugés sont ridicules j'ai du mal à leur donner la mort. De plus, je ne suis pas d'accord avec ce que tu viens de me citer.

Je suis d'accord avec toi sauf avec la dernière phrase.
Il va de soit que "homme" est très difficile à définir. Si tu penses que l'homme est comme ça, c'est que l'homme est l'homme. Je pense qu'il n'y a vraiment rien de mécanique.

Ma matière grise est encore trop inconsistante pour m'apporter la clé de compréhension pour ce que tu veux dire avec contenu-contenant. En tâtonnant et seulement en tâtonnant : les réalités propres ne sont pas propres à tous puisque M. Bertrand delacoincoirluche ne peut pas dire que Hervé S. est son père. Pour moi la vérité général reste un formatage souvent destiné à faire croire aux gens que c'est comme ça et pas autrement ou pour leur donner l'impression que leur vie est encadrée. Donc, si on voulait réfléchir sur le fait que la réalité générale dont on parle -puisque crée par l'homme- soit finie, il faut selon moi, d'abord s'attarder à la réflexion : L'imaginaire de l'homme est-t-il infini ?

C'est la même chose pour moi. Ceci restant mon point de vue. Je n'ai que 14 ans j'ai le temps d'y penser [ enfin, si je meurs ou ne me légumises pas ]. Tu veux dire que c'est plus facile de passer pour un psychopathe derrière un écran. Je ne te prends, et de loin, pas pour un psychopathe et je suis sûre que beaucoup de gens pensent pareil que moi si tu leur parles de ça. On a le droit de se tromper. COIN COIN [ pardon, je ne peux décidément pas garder le sérieux, même dans un sujet sérieux, c'est affolant ]

_________________

Tes yeux sont livrés à ce qu'ils voient
Vus par ce qu'ils regardent


Paul Eluard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muses-vomit.forumactif.com
Apolyon

avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 25
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: Existence   Sam 18 Oct - 13:09

J'aurai du mal à répondre à la question : L'imaginaire de l'homme est il infini?
Il est peut être aussi fini que l'homme et sa pensée lui même , quand on y réfléchit l'imaginaire vient de ce que l'homme connaît dans le but de définir ce qu'il ne connaît pas et qu'il sait pertinemment que ça n'existera pas.

Par exemple les petits pois sont verts , tu peux en imaginer des roses qui te feraient voyager dans un univers parallèle (cela s'appelle de la drogue :P ) mais la notion d'univers parallèle et de couleur t'es déjà connu donc l'imaginaire découle de ce que tu te connais , à partir de là il ne peux pas être infini dans le sens où les connaissances d'un homme arrive à une certaine fin lors de sa mort. Il peut être infini si l'on prend le fait que , sans la mort , l'homme pourrait acquérir toute sorte de connaissances et ce , jusqu'à la fin , qui ne viendra jamais.

Voila mon avis la dessus^^ Et vive les psychopathes tueurs de bisounours !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masquatrielle
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 126
Age : 23
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Existence   Dim 19 Oct - 13:54

Avant, je pensais exactement comme toi.
Avant avant, je pensais que, par exemple, si on avait 1 000 000 000 de nombres, les combinaisons possibles seraient infini. Ce qui est d'une stupidité stupide.

Comme tu l'as dit, l'infini est tout simplement l'au delà de ce que la machinerie mentale de l'homme peut entrevoir.
C'est stupide. J'ai le pressentiment de penser que l'imaginaire est infini mais je ne saurais dire pourquoi. C'est nul.

_________________

Tes yeux sont livrés à ce qu'ils voient
Vus par ce qu'ils regardent


Paul Eluard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muses-vomit.forumactif.com
Apolyon

avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 25
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: Existence   Dim 19 Oct - 14:21

Dans un sens tu as raison de penser ça. Imagine toi en immortel , tu vis éternellement et tu vas accumulé des connaissances , théoriquement tu devrais arriver à une fin mais en pratique c'est différent. Tu arriverais sans doute à une fin si tu accumulais ces connaissances d'un seul coup.

Si tu accumule petit à petit des connaissances , avec le temps , d'autres viendrons les compléter et ainsi de suite. Sur le plan scientifique par exemple , peut être que dans X millénaires nous connaîtrons tout à propos de l'univers (ou peut être pas) mais il y aura toujours des plans , comme le plan artistique , ou chaque chose dépend d'une personne totalement différente des autres. Donc en théorie , la connaissance qui nourrit l'imaginaire est infinie et par conséquent , l'imaginaire aussi. De la même manière si l'imaginaire est infini , la connaissance en va de même.

Le problème , c'est que cette notion d'infini ne s'applique pas à nous puisque notre propre vie a une fin (donc nos connaissances et notre imaginaire aussi).
Voila , c'est ce que je pense à propos de l'infini qui , pour moi , est une notion toute relative et quelque peu paradoxale (au sens le plus propre du terme) ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masquatrielle
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 126
Age : 23
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Existence   Dim 26 Oct - 22:43

L'imaginaire s'appliquant à chacun est différente de l'imaginaire : la chose générale.
Enfin, personne ne pourra Jamais acquérir toutes les connaissances car le monde dans lequel on vit est infini. Même s'il est peut-être fini pour autre chose, ce que j'ai énormément de mal à imaginer. Et bien sur, la connaissance de toutes choses inclue même la connaissance de ce que Gertrude Dupont a dit le 9 mars 1923 à 15h10 à Paris et même de ce que Arpagon a fait après que la pièce ait été achevée, même le fait que je viens de perde un fil de mon gilet jaune en ayant trop tiré dessus, même du fait qu'à 8 ans j'ai étiqueté tous mes stylos en leur donnant un nom et le seul qui ait subsisté se trouve à côté de mon clavier.

De plus, l'imaginaire est quelque chose qui sort des limites du matériel alors il est idiot de le considérer avec la mort qui est quelque chose de purement matériel. Si on peut croire que la mort est immatériel, c'est seulement par l'imaginaire qu'il est parfois sortit du matériel.

_________________

Tes yeux sont livrés à ce qu'ils voient
Vus par ce qu'ils regardent


Paul Eluard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muses-vomit.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Existence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Existence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Muses' vomit :: Canardesque :: Canards aux petits pois-
Sauter vers: